10 mesures de prévention pour le stockage des produits chimiques

Romuald 28 novembre 2013 0

Stockage
Fiche de données de sécurité, étiquetage, mesures organisationnelles, règles de stockage, stockage minimum au poste de travail, local de stockage extérieur, rangement, extincteurs, installation de lutte incendie, système de désenfumage, ventilation, équipements de protection individuelle… Le stockage de produits chimiques répond à des règles strictes. Cela commence par demander systématiquement au fournisseur de joindre la fiche de données de sécurité au produit, puis de prendre connaissance de l’étiquetage du produit (notamment sur les précautions d’emploi et de stockage). Ensuite, il faut suivre une organisation rigoureuse :
1) Gestion des stocks et des flux entrants et sortants, séparation des produits incompatibles, rayonnages non surchargés, contrôle d’accès, règles de déstockage et d’élimination des produits inutiles et périmés, …
2) Regrouper les produits de même nature à l’aide de leurs étiquetages et ne stocker qu’une quantité minimum et nécessaire de produits aux postes de travail.
3) Disposer d’un local de stockage de préférence à l’extérieur à une dizaine de mètre du bâtiment, afin de limiter la propagation d’un éventuel incendie et faciliter l’intervention des secours, à défaut, disposer d’un local de stockage au même niveau que le laboratoire ou l’atelier (afin d’éviter les passages difficiles  : escaliers, sous-sol mais aussi en hauteur…).
4) Assurer un rangement et une conception du local de stockage optimale pour éviter la création de risques supplémentaires (chutes, réactions dangereuses).
5) Équiper le local de moyens de prévention et de lutte contre l’incendie (extincteurs adaptés, installation de lutte incendie, système de désenfumage…) et contre les déversements accidentels (rétention, produit absorbant).
6) Assurer une ventilation et un conditionnement d’air adéquat
7) Mettre à disposition immédiate du personnel les moyens de traitement appropriés (douche de sécurité, lave œil…).
8) Se munir des équipements de protection individuelle systématiquement lors de la manipulation et du transfert du produit (protections individuelles  : gants, lunettes…).
9) Informer les salariés sur les risques chimiques encourus et les moyens de s’en prémunir (précautions et mesures à respecter en cas d’incident et/ou d’accident).
10) Ne pas stocker d’aliments ou boissons dans les réfrigérateurs, congélateurs, chambres froides et étuve où sont stockés des produits chimiques et vice-versa (risques d’intoxications, d’anoxie, d’incendie et d’explosion).

Laisser une réponse »