Nouvelle réglementation des drapeaux de baignade

Classé dans : Non classé, Sécurité, Signalisation | 0

Le ministère de l’éducation nationale de la jeunesse et des sports a publié un nouveau décret le 31 janvier 2022 détaillant les modalités d’application de la nouvelle réglementation des drapeaux de baignade. Il impose une nouvelle signalétique à utiliser sur les plages et les lieux de baignade ouverts au public, aménagés et autorisés. Il fixe ainsi le matériel devant être utilisé pour réglementer la baignade ainsi que les modalités de délimitation des zones de baignade. Il abroge ainsi le décret n° 62-13 du 8 janvier 1962 jusqu’alors applicable.

Nouveau décret pour les drapeaux de baignade

Quelle est la signification des drapeaux sur la plage ?

Pour assurer la sécurité des baignades sur les plages, lacs, rivières ou toutes autres zones de baignade, il existe une signalétique bien particulière. La couleur d’un drapeau de baignade est associée à un message spécifique :

La signification des drapeaux de baignade

Le drapeau vert : baignade autorisée et surveillée sans danger apparent

Le drapeau jaune : baignade surveillée avec danger limité ou marqué

Le drapeau rouge : baignade interdite

Le drapeau violet : baignade dangereuse ou interdite pour cause de pollution ou présence d’espèces aquatiques spécifiques.

Le drapeau à bandes rouge et jaune : baignade surveillée pendant les horaires d’ouverture du poste de secours.

Le drapeau damier noir et blanc : la baignade n’est pas interdite mais au risque et périls des baigneurs, comme par exemple, une zone de surf.

Que dit ce décret sur les drapeaux de plage ?

Il vise à améliorer la lisibilité et la compréhension des outils de signalétique utilisés sur les plages et les lieux de baignade.

Il s’adresse aux nageurs sauveteurs, aux maîtres-nageurs sauveteurs, aux collectivités territoriales et plus généralement aux baigneurs.

Article 1 : Un nouveau matériel de signalisation à utiliser (obligatoire)

La signalisation pour les baignades ouvertes gratuitement au public, aménagées et autorisées est constituée de plusieurs éléments :

Mât pour fixer le drapeau de plage
  • un mât qui assure la visibilité des signaux dans toute la zone de baignade.

• des drapeaux signaux rectangulaires à hisser sur le mât et dont chaque couleur (unie et sans aucun marquage supplémentaire) a une signification bien précise :

Drapeau vert : Baignade surveillée sans danger apparent.
  • Un drapeau vert : il indique que la baignade est surveillée sans danger apparent. Il est installé à proximité des postes de secours et hissé par les sauveteurs en fonction des conditions météorologiques.
Drapeau jaune : Baignade surveillée avec danger limité ou marqué.
  • Un drapeau jaune : il indique que la baignade est surveillée mais dangereuse. Il est hissé pour différentes raisons : présence de méduses, vagues importantes ou conditions météorologiques dangereuses. La baignade est déconseillée mais toujours autorisée.
Drapeau rouge : Baignade interdite.
  • Un drapeau rouge : il indique que les conditions météorologiques rendent la baignade est interdite dans une zone surveillée. Il est hissé dans les zones de baignade surveillées à proximité du poste de secours. Toutes les personnes dans l’eau doivent sortir.
Drapeau rouge/Jaune : Zone de baignade surveillée. Il se positionne aux 2 extrémités de la plage surveillée.
  • Deux drapeaux bicolores rouge et jaune : ils indiquent que la zone de baignade est surveillée pendant les horaires d’ouverture du poste de secours. Chacun fixé sur un mât à une hauteur minimale de 2 mètres.
Drapeau Noir et blanc : zone de pratique aquatique ou nautique où la baignade n’est pas interdite mais au risque et périls des baigneurs, comme une zone de surf.
  • Un drapeau noir et blanc : il indique une zone de pratique aquatique ou nautique où la baignade n’est pas interdite mais au risque et périls des baigneurs, comme par exemple, une zone de surf.

Des panneaux d’informations indiquant justement la signification de la signalétique mais aussi l’emplacement des engins de sauvetage et du poste de secours sur lequel ils se situent.

Ces panneaux doivent être visibles avant l’accès à la zone de baignade.

En complément de la signalisation réglementaire, d’autres signaux peuvent être utilisés au bon vouloir de chacun.

Drapeau violet : risque de pollution important ou la présence d’espèces aquatiques spécifiques.
  • Un drapeau violet (conseillé) : il indique un risque de pollution important ou la présence d’espèces aquatiques spécifiques. Il vient compléter le drapeau rouge ou jaune en fonction du danger.
Une manche à air 
  • Une manche à air : Elle permet de connaître rapidement la direction du vent. Suivant la force du vent, certains équipements nautiques peuvent vite dériver et devenir dangereux.

Venant compléter les drapeaux de baignade, des panneaux peuvent être utilisés pour indiquer une zone, interdire, avertir ou autoriser certaines pratiques aquatiques. Il existe 3 types de panneaux qui doivent au minimum mesurer 450 mm de hauteur.

Flamme de baignade rouge
  • Flamme de baignade rouge : elle est installée dans les zones non surveillées face à un danger temporaire comme des baïnes ou zones de fond rocheuses. Un panneau d’interdiction peut venir compléter la flamme pour interdire la baignade.
Panneau autorisation
  • Panneau baignade autorisée : Pour signaler aux usagers l’autorisation d’une pratique aquatique ou nautique, un panneau de signalisation rond doit contenir un pictogramme ou un texte blanc sur fond bleu.
Panneau interdiction
  • Panneau d’interdiction : Pour interdire une activité particulière, le panneau de signalisation rond se compose d’un signe d’interdiction rouge sur fond blanc avec un pictogramme ou un texte de couleur noir. Il peut venir compléter un drapeau de baignade rouge temporaire ou permanent.
panneau avertissement
  • Panneau d’avertissement : Pour avertir le public d’un danger ou risque potentiel, le panneau de signalisation triangulaire jaune et noir peut être installé de manière permanente ou temporaire comme pour une compétition sportive en cours ou lorsque la baignade est dangereuse. Le texte ou le pictogramme apposé sur le panneau doivent être de couleur noir.

1.119 noyades entre le 1er juin et le 31 août 2021

Ces nouveaux drapeaux sont justement la carte prévention du ministères des Sports.

Près de 40% des noyades en France se produisent en mer dans la bande des 300 mètres, soit 436 pour la saison 2021, contre 249 en piscine familiale, 139 dans les fleuves et rivières, 119 dans les lacs, plans d’eau et étangs et 56 en mer au delà des 300 mètres.

L’Occitanie et la région PACA sont les deux zones littorales en France où l’on enregistre le plus de noyades chaque année. Contrairement aux idées reçues, la Méditerranée est une mer dangereuse.

Récapitulatif des changements de réglementation de baignade

Récapitulatif des changements de réglementation de baignade

Retrouvez nos drapeaux de baignade sur notre site dans la rubrique Pavillons et drapeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.