FAQ – Les masques de protection respiratoire

Sarah 19 mars 2020 0

Nous répondons à toutes vos questions pour vous aider à choisir le masque adapté à votre environnement et vos besoins.

Quelle est la différence entre un masque chirurgical et un masque FFP ?

Un masque chirurgical répond à la norme EN 14683. C’est un dispositif médical destiné à éviter la projection de gouttelettes vers l’entourage et l’environnement par celui qui le porte. Il protège également du risque de projection de gouttelettes émises par la personne qui peut être en face de vous. Cependant, ce type de masque ne permet pas de filtrer les petites particules en suspension de l’air. C’est pourquoi, le masque chirurgical est recommandé pour les personnes déjà atteintes par une bactérie ou un virus. Il permet avant tout à protéger les personnes saines.

Un masque FFP est un appareil de protection respiratoire répondant à la norme NF EN 149. Il protège celui qui le porte contre l’inhalation, les gouttelettes et les particules en suspension dans l’air qui pourraient contenir des agents infectieux. Il existe 3 catégories de masques FFP :

  • Les masques FFP1 : filtrent an mois 80% des aérosols solides et/ou liquides sans toxicité spécifique (coton, graphite, hydroxyde de sodium, foin…)
  • Les masques FFP2 : filtrent au moins 94% des aérosols solides et/ou liquides dangereux ou irritants (carbonate de nickel, dioxyde de manganèse…)
  • Les masques FFP3 : filtrent au moins 99% des aérosols solides et/ou liquides toxiques (béryllium, chrome, amiante…)
Masques de protection respiratoire
Masques de protection respiratoire

Comment choisir un masque de protection FFP ?

Certains masques sont conçus pour s’adapter à un large éventail de formes et de tailles de visages. Il existe des modèles de masque respiratoire avec ou sans soupape. Le masque doit être adapté à la morphologie du visage de l’utilisateur.

Existe-t-il une différence entre les masques FFP contre les aérosols chimiques et les aérosols biologiques ?

Non il n’existe aucune différence.

Pourquoi certains masques sont équipés d’une soupape ? Quel est l’intérêt ?

La résistance respiratoire et la chaleur à l’intérieur du masque sont des facteurs déterminants le confort de l’utilisateur au port d’un appareil de protection respiratoire. La présence d’une soupape permet de réduire la résistance lors de l’expiration et permet donc d’améliorer le confort de l’utilisateur. La soupape ne laisse passer l’air qu’au moment de l’expiration et se ferme lors de l’inspiration. Malgré cette « ouverture », cette soupape ne permet pas la pénétration des particules à l’intérieur du masque. L’efficacité du masque respiratoire est donc la même que ce soit un masque avec ou sous soupape.

Comment porter un masque chirurgical et un masque FFP ?

Un masque chirugical

Pour optimiser l’efficacité du masque respiratoire chirurgical il est primordial de savoir comment le porter et adopter les gestes essentiels pour éviter la propagation des virus ou microbes.

Avant la pose de votre masque respiratoire il est indispensable de :

  • Se laver les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique
  • Placer le masque sur le visage, le bord rigide vers le haut et l’attacher
  • Pincer la barrette nasale avec les deux mains pour l’ajuster au niveau du nez
  • Abaisser le bas du masque sous le menton
  • Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains

Un masque FFP 

Avant la pose de votre masque FFP, il est indispensable de :

  • Se laver les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique
  • Vérifier que le masque soit bien mis. Pour cela, il convient de contrôler l’étanchéité :
    • Couvrir la surface filtrante du masque en utilisant une feuille plastique maintenue en place avec les deux mains.
    • Inspirer : le masque doit s’écraser légèrement sur le visage.
    • Si le masque ne se plaque pas, c’est qu’il n’est pas étanche et il faut le réajuster.
    • Après plusieurs tentatives infructueuses, changer de modèle car il n’est inadapté.
  • Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains.

A retenir : Un masque FFP mal positionné ne protège pas plus qu’un masque chirurgical.

Pour retirer un masque après usage :

  • Retirer le masque en saisissant par l’arrière les lanières ou les élastiques sous toucher la partie avant du masque.
  • Les masques à usage unique doivent être jetés immédiatement après chaque utilisation.
  • Se laver les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique.

Quelle est la durée d’utilisation des masques ?

Un masque chirurgical étant à usage unique, il doit être changé dès qu’il devient humide et au moins toutes les 4 heures.

Un masque FFP retiré ne doit pas être réutilisé. Reportez-vous à la notice d’utilisation. En général la durée d’utilisation est inférieure à 8 heures.

Existe-t-il une date de péremption pour les masques ?

Les masques FFP ont une date de péremption. Au-delà de cette date leur efficacité n’est pas garantie à 100%.

Mon masque est-il conforme à la réglementaion ?

Les masques chirurgicaux doivent porter sur leur emballage :

  • La marque CE
  • La référence datée de la norme EN 14683
  • Le type de masque (type I, II, IIR)

Les masques de protection respiratoire FFP doivent porter sur les masques ainsi que sur l’emballage :

  • La marque CE
  • Le numéro et l’année de la norme

La classe d’efficacité : FFP1, FFP2 ou FFP3

Pensez-y ! Signalez l’obligation de porter un masque de protection respiratoire dans vos locaux à l’aide de panneaux Masque de protection obligatoire en PVC ou autocollants.

Laisser une réponse »