Comment bien choisir son miroir

Caroline 19 avril 2012 0

Pour être efficace, et donner ainsi une visibilité totale de l’espace à contrôler, le miroir  doit être choisi selon plusieurs critères :

1) Le modèle

Chaque miroir répond à une utilisation spécifique.

Qu’il soit rond ou rectangulaire, le miroir doit être choisi en fonction du champs visuel d’observation.

Exemple : Pour les quais de chargement, un miroir permet au conducteur d’un camion de reculer dans de bonnes conditions pour éviter les risques d’accident.
Pour toute autre utilisation,  il existe des miroirs multi-usages.

Pour les miroirs d’agglomération, la directive CE 92/58 sur la signalétique préconise la couleur des bandes rétroréfléchissantes du cadre.

Pour les industries, les miroirs à encadrement jaune et noir sont préconisés. L’encadrement rouge et blanc est davantage utilisé pour la logistique.
Il existe des miroirs à encadrement couleur. Le vert permet une intégration harmonieuse dans l’environnement et le rouge renforce l’aspect sécuritaire.

2) La distance

Il faut adapter la taille du miroir en fonction de la distance maximale entre l’utilisateur et le miroir.
Les fixations universelles permettent un réglage horizontal ou vertical, pour une vision optimale.
Le miroir peut être fixé sur un poteau ou directement sur le mur.

3) Le bombage

Le miroir  est efficace lorsque son bombage est adapté au nombre de directions que l’on souhaite contrôler.
Un bombage à 90° permet de contrôler 2 directions, 180 ° 3 directions et 360 ° 4 directions.

Il est donc important de connaître les zones à risques avant de choisir son type de miroir.

4) Les options

Dans certaines régions, les conditions climatiques rendent nécessaires l’option chauffage autorégulé antigel/antibuée.
Pour l’implantation de 2 miroirs, il existe un support spécial en acier galvanisé convenant à tout type de miroir. Il permet de couvir un champs de vision plus large.
Un texte d’avertissement du type “Attention danger”, “Ralentissez” peut être ajouté sur certains miroirs,  dans la partie basse du cadre.
Une signalétique appropriée peut également renforcer le rôle du miroir. Cela peut être sous forme de panneaux ou de marquage au sol.

Dans tous les cas, l’implantation d’un miroir sur un parking, une sortie d’usine ou une zone de stockage doit être réfléchie afin de répondre au mieux aux objectifs et contraintes du lieu.

Pour plus de conseils, consultez Signals.fr

Laisser une réponse »