Pots en entreprises, avec ou sans alcool, mode d’emploi

Florent 30 octobre 2012 0

Il n’existe qu’une seule manière de respecter la loi à la lettre. Tolérance zéro pour l’alcool en entreprise.

La sécurité des salariés est ainsi garantie et la tranquillité du chef d’entreprise assurée.  Mais avant de vaincre les résistances, encore fortes, il faut procéder par étapes. Une réunion festive, une célébration ou un simple pot sans alcool doit être expliqué.

La démarche de l’entreprise doit être comprise. Pour la PSRE (Promotion et suivi de Sécurité Routière en Entreprises) cela passe par une information préalable des salariés. Pour faire passer cette pilule, souvent insipide, plus qu’amère, il convient d’éviter le simple jus d’orange au profit de boissons innovantes.

Des cocktails frais, chauds, épicés (gingembre, paprika…), avec des bulles, eaux minérales, sodas, eau de Seltz. Avec des couleurs, des verres givrés.
Il est aussi question d’impliquer les salariés dans cette nouvelle façon de faire. En organisant, par exemple, des concours de création de cocktails, aux noms évocateurs (inventés par les salariés, etc.).

Pour les irréductibles, PSRE conseille de ne servir qu’un verre de vin ou une coupe de champagne, puis des boissons non alcoolisées. D’offrir systématiquement de quoi se restaurer en parallèle.

De distribuer des éthylotests et de prévoir des taxis pour le retour des salariés.

Laisser une réponse »