Smartphone au volant


Romuald 14 janvier 2014 0

Smartphone-au-volant

Les français sont accros à leurs Smartphones. Qu’il s’agisse d’un usage privé ou d’une fonction professionnelle, le sondage exclusif TNS-Sofres/Sécurité routière est formel : 61% des conducteurs âgés de moins de 35 ans lisent leurs SMS en conduisant (et 32% en écrivent). Des chiffres qui ont donné lieu à la campagne orchestrée par la Sécurité Routière : « Au volant, quand vous regardez votre Smartphone, qui regarde la route ? ». Une campagne elle-même relayée par l’association PSRE (Promotion et Suivi de la Sécurité Routière en Entreprise).

Aujourd’hui, plus de 24 millions de Français ont un Smartphone, et ils sont près d’un tiers à l’utiliser en conduisant. Ce chiffre est à multiplier par deux lorsqu’il s’agit des moins de 35 ans. Le Smartphone est le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur :
• auditive (l’attention est détournée par ce que l’on entend)
• visuelle (l’attention est détournée par ce que l’on voit)
• physique (l’attention est détournée par ce que l’on fait)
• cognitive (l’attention est détournée par des pensées).
Écrire un message en conduisant multiplie par conséquent le risque d’accident par 23 : il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes.

Voir le film  : http://goo.gl/V8pkEK

Laisser une réponse »