Site équipé d’un défibrillateur

Veronique 16 décembre 2014 0

Signalisation-defibrilateurs

 

 

Pour être efficace, le défibrillateur doit pouvoir être mis en œuvre très rapidement. Les installateurs préconisent que l’accessibilité permette une intervention sur la victime en moins de trois minutes. Pour faciliter l’accessibilité des DAE,  des pictogrammes indiquant leur présence dans les lieux publics ont fait l’objet d’un arrêté ministériel en date du 16 août 2010. Désormais, en France tous les défibrillateurs doivent être signalés par les pictogrammes définis par ce texte
réglementaire.

Nous vous proposons toute une gamme de panneaux réalisés en PVC ou en vinyle répondant à cette norme. Ils sont disponibles en différents formats, suivant la distance de lecture souhaité.

Dans un lieu ouvert au public, il est préférable que l’appareil soit placé sous surveillance, par exemple en l’implantant près de salariés à poste fixe ou dans un boîtier sous alarme.
On favorisera également la proximité avec les lieux où les accidents cardiaques sont les plus probables, par exemple dans un magasin de stockage où de nombreux efforts de manutention sont possibles.
Pour éviter d’endommager les piles et les électrodes, l’appareil doit être placé dans une ambiance thermique de +5°C à +70°C. Cela peut conduire à placer l’appareil dans un coffret chauffé ou refroidi s’il est implanté à l’extérieur.
Le défibrillateur doit également être placé à proximité de moyens d’alerte (téléphone).

Contrairement à ce qui existe pour d’autres dispositifs de première intervention (extincteurs…), la réglementation du travail n’impose pas particulièrement le défibrillateur comme moyen de secours. Toutefois, la responsabilité de l’employeur pourrait être engagée en cas d’accident car il doit assurer la santé de ses salariés, en termes de résultat.

Laisser une réponse »