Pollution lumineuse : obligation d’éteindre les enseignes lumineuses

Sarah 24 juillet 2018 0

Depuis le 1er juillet 2018, les entreprises ont l’obligation d’éteindre les enseignes lumineuses et les vitrines la nuit entre 1h et 6h du matin.

L’objectif ? Limiter l’impact de la pollution lumineuse nocturne qui s’est intensifiée ces dernières années. L’éclairage public correspond à 41 % de la consommation d’électricité des communes et émet annuellement 670 000 tonnes de CO2.

Trois millions et demi d’enseignes seraient concernées. Cette mesure ne s’applique pas aux onze millions de points lumineux d’éclairage public ainsi qu’aux enseignes d’urgence comme les pharmacies. C’est aux mairies qu’il revient de contrôler la bonne application du décret.

Des enjeux économiques

Selon le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, ce décret datant de 2012 pourrait permettre une économie de 200 millions d’euros par an. L’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 370 000 ménages.

Des enjeux environnementaux

Outre un souci économique, c’est également la faune et la flore qui se voient être perturbés par cette pollution lumineuse. Elle trouble les repères des animaux et impact leur migration.

Les hommes sont tout aussi touchés : système hormonal, sommeil, vieillissement, développement de tumeurs …

 

Plus d’informations sur legifrance.gouv.fr.

Laisser une réponse »