L’hiver et le sel de déneigement

Florent 14 février 2012 0

Pendant l’hiver, il est important pour la sécurité de tous d’anticiper les éventuelles chutes de neige et ainsi de choisir les techniques de déneigement les mieux adaptées en fonction de ses besoins.

De plus, selon l’arrêté interpréfectoral 3.04 du 27 octobre 1937 :
Les riverains des voies publiques sont tenus de dégager leur trottoir dans les plus brefs délais, après un début de chute de neige ou après formation de verglas.

Les sels de déneigement sont largement employés pour limiter les risques de verglas, accélérer la fusion de la neige et ainsi garantir la circulation des véhicules. Ce type de fondant routier présente le meilleur rapport efficacité/coût.

La qualité des sels de déneigement fait l’objet d’une Norme française (AFNOR NF P98-180) qui spécifie les caractéristiques des chlorures de sodium utilisés comme fondants routiers.

Ainsi, leurs conditions d’utilisation sont de mieux en mieux maîtrisées. La France fait de gros efforts pour limiter la quantité de sel utilisée et ses répercussions sur l’environnement, lesquels sont récompensés aujourd’hui (réduction de 20 à 25 %).

Déneigement manuel

En cas de chutes de neige abondantes, il est primordial de dégager la chaussée rapidement. Malgré l’action des machines ou des hommes, il reste toujours une fine couche de neige qui doit être éliminée par d’autres moyens comme l’épandage d’abrasifs ou l’utilisation d’abrasifs.

Stockage du sel de déneigement

Il est primordial de ne pas se laisser surprendre par l’arrivée des premières chutes de neige et pour cela il faut bien penser à se constituer un stock de sécurité et à se réapprovisionner pendant la saison.

Comment entreposer le sel de déneigement ?

Concernant le sel en sacs sur palette ou non, la meilleure option reste le stockage sous hangar ainsi il peut se conserver indéfiniment. Si ces derniers sont entreposés à l’extérieur, bien penser à les recouvrir avec une bâche étanche et opaque. Pour le sel en vrac, il est recommandé de le déposer sur une surface étanche (plate-forme d’asphalte ou de béton par exemple), afin d’éviter toute infiltration dans le sous-sol, et de le bâcher. S’il est stocké trop longtemps à l’extérieur à l’air

Sel de déneigement et environnement :

Un dosage juste, une bonne qualité de produit, un lieu, mode de stockage et matériel adaptés, associés à un traitement préventif et à l’utilisation de saumure sont autant d’éléments qui permettent d’assurer la circulation et d’éviter un surcoût inutile tout en minimisant l’impact sur l’environnement. Outre son efficacité, sa disponibilité, son faible coût, le sel est le fondant routier qui présente le moins d’effets secondaires indésirables possibles (vis-à-vis de l’homme, des infrastructures et bien sûr de l’environnement).

Laisser une réponse »