Journée Mondiale des premiers secours : Etes-vous prêts ?

Sarah 6 septembre 2017 0

Créée en 2000 à l’initiative de la Croix-Rouge française, la journée mondiale des premiers secours qui se déroule le 9 septembre (2éme samedi de septembre) a pour but de sensibiliser le public à l’importance des premiers secours que ce soit dans la vie courante, dans les situations d’urgence ou pour prévenir des accidents et des maladies.

En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d’un arrêt cardiaque. Si la prise en charge n’est pas immédiate, plus de 90% des arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10, ils surviennent devant un témoin. Ce témoin peut être vous. Seriez-vous prêt à intervenir ?

Les signes d’un arrêt cardiaque


  • angine et douleurs de poitrine, sensation de pression sur la poitrine qui peut se propager jusqu’au bras, l’épaule, la mâchoire et le cou
  • essoufflements
  • étourdissements, vertiges
  • sueurs froides
  • nausées et indigestion
  • perte de connaissance.

Alerter et sauver


Chaque minute compte : 1 minute gagnée, c’est 10 % de chance de survie en plus !

  • Prévenir les secours : le 18 (les pompiers) ou le 15 (SAMU)
  • Réalisez les gestes de premiers secours grâce à massage cardiaque : 120 compressions par minute, soit 2 par seconde
  • Défibriller grâce à un défibrillateur

Les défibrillateurs


Qui que ce soit peut avoir un jour à se servir d’un défibrillateur. Plusieurs modèles ont été conçus pour une utilisation grand public offrant à tous la possibilité de sauver une personne victime d’un arrêt cardiaque.

2 modèles sont autorisés et préconisés car ils analysent automatiquement le rythme cardiaque de la victime :
– Le DA : Défibrillateur automatique ou entièrement automatique : pas de bouton ni de choc à administrer à la victime. Il détecte et analyse automatiquement le rythme cardiaque et délivre un choc de défibrillation à la victime si ceci est nécessaire.

– Le DAE : Défibrillateur automatisé externe ou semi-automatique (DSA) : il guide oralement le sauveteur dans les étapes de la réanimation cardio pulmonaire. Le sauveteur petu ainsi s’assurer que personne n’est en contact avec la victime avant de délivrer lui-même le choc électrique en appuyant sur un bouton. Ce modèle est préconisé pour les personnes ayant été initées à l’utilisation d’un défibrillateur.

Attention à ne pas négliger également la signalisation des défibrillateurs. En effet si vos équipements sont bien signalés, la prise en charge sera beaucoup plus rapide.

Nos défibrillateurs et signalisation sont disponibles sur notre site internet.

Est-il obligatoire d’installer un défibrillateur ?

L’installation d’un défibrillateur n’est pas obligatoire dans tous les établissements. Les défibrillateurs sont rendus obligatoires seulement dans les établissements recevant du public (ERP) depuis le 13 octobre 2016. Cependant, les chefs d’entreprises et les mairies sont tenus de mettre en place tous les moyens pour assurer la sécurité des employés et des habitants. L’installation d’un défibrillateur répond à la mission de sécurité publique.

Laisser une réponse »